3 rue Bernoulli - 75 008 Paris - plan d’accès - 01 44 69 31 92
Prendre rendez-vous

Hypertension artérielle

Qu’est-ce que l’hypertension artérielle (HTA) ?

L’hypertension artérielle est une élévation anormale de la pression dans les artères, supérieure à 140/90 mmHg au repos, en consultation, ou supérieure à 135/85 à domicile.

Les artères sont les vaisseaux qui transportent le sang bien oxygéné du cœur vers tous les organes. Elles sont normalement assez souples, ce qui permet d’absorber la pression du sang éjecté et d’avoir un flux régulier et doux pour les organes irrigués.

La pression artérielle est naturellement variable, car les artères possèdent des muscles dans leurs parois permettant de contrôler le débit, et que le cœur adapte son volume et sa fréquence d’éjection : par exemple en cas d’effort, la pression artérielle monte et c’est normal et adapté, alors qu’elle est basse pendant le sommeil. Autre exemple : pendant la digestion les artères qui irriguent l’intestin sont plus « ouvertes », dilatées afin d’apporter plus de sang.

L’hypertension artérielle est pathologique lorsqu’elle est permanente, en lien avec une rigidification des artères.

Comment faire le diagnostic ?

Tensiomètre automatique

Le diagnostic d’hypertension artérielle est réalisé en consultation par plusieurs mesures, au repos. Parfois il est utile de le confirmer par une automesure tensionnelle ou une mesure ambulatoire de 24 h (MAPA) afin d’éviter l’effet « blouse blanche » .

L’hypertension artérielle est souvent silencieuse, sans symptômes, découverte fortuitement lors d’une visite médicale, ou parfois elle peut se révéler par des maux de tête, des bourdonnements dans les oreilles, des douleurs dans les yeux ou dans la poitrine, une fatigue ou des problèmes de sommeil.

Quelles sont les causes ?

Dans la majorité des cas, l’hypertension artérielle est liée au vieillissement des artères, parfois prématurée en cas de mauvaises habitudes de vie : excès de sel et d’alcool, surpoids, sédentarité, on l’appelle « HTA primaire ». Rarement, l’hypertension artérielle est secondaire à une maladie, et peut même la révéler, comme une insuffisance rénale ou une anomalie de sécrétion d’hormones.

Quelles sont les conséquences d’une HTA ?

Il est très important de maîtriser l’hypertension artérielle pour éviter les complications, car elles peuvent toucher tous les organes et être graves : AVC, hémorragie cérébrale, démence, infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque, insuffisance rénale, AOMI

En effet, les organes peuvent être touchés à bas bruit si l’HTA n’est pas diagnostiquée et traitée.

Les lésions provoquées par l’HTA sur les organes sont irreversibles.

Quels sont les traitements ?

Le traitement repose d’abord sur de bonnes habitudes de vie : manger peu salé, faire de l’activité physique régulière, éviter l’alcool, perdre du poids en cas de surpoids. Parfois la correction de ces excès permet de normaliser la pression artérielle !

Si cela n’est pas suffisant ou que la pression artérielle est d’emblée sévère ou avec des complications, il faut débuter des médicaments. Il existe énormément de médicaments différents, pouvant s’associer afin de trouver le « bon cocktail » efficace et bien toléré. Le plus important est de prendre ces médicaments sans interruption, car c’est une maladie chronique.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Retour en haut
Curabitur risus leo. neque. tempus ipsum elementum leo dapibus ipsum venenatis, mattis