3 rue Bernoulli - 75 008 Paris - plan d’accès - 01 44 69 31 92
Prendre rendez-vous

Accident vasculaire cérébral

Qu’est-ce qu’un accident vasculaire cérébral (AVC) ?

L’accident vasculaire cérébral est la rupture ou l’obstruction d’une artère qui alimente le cerveau.

En cas d’obstruction (environ 80 % des cas), on parle d’infarctus cérébral.

Il y un arrêt de l’apport de sang, oxygène et nutriments dans une zone du cerveau qui s’abîme alors.

Cette obstruction peut être liée à une plaque d’athérome qui bouche l’artère, favorisée par les facteurs de risque cardio-vasculaires (tabac, hypertension artérielle, diabète, surpoids, sédentarité, hérédité). Elle peut aussi être la conséquence de la migration d’un caillot de sang depuis le cœur, en cas de fibrillation auriculaire. En effet, les oreillettes en fibrillation ne se « vidangent » pas bien et des caillots de sang peuvent se former et partir dans la circulation artérielle. D’autres causes existent aussi pour l’obstruction des artères cérébrales : dissection d’une artère cervicale, atteinte directe par l’hypertension artérielle sur les petits vaisseaux (lacunes), anomalies des globules rouges…

Remerciements Dr Jean Brice Gayet, Clinique Turin

En cas d’hémorragie (environ 20 % des cas), la zone du cerveau en aval n’est pas irriguée et le saignement peut créer un hématome et comprimer le cerveau dans la boite crânienne. Les causes les plus fréquentes d’hémorragie cérébrale sont l’hypertension artérielle qui fragilise directement les parois artérielles ou la rupture d’un anévrisme ou d’une malformation congénitale.

Quels sont les symptômes d’AVC ?

La gravité et les symptômes de l’accident cérébral va dépendre de la localisation et de l’étendue de la zone atteinte, car chaque zone du cerveau est spécialisée (mémoire, motricité de la main ou du pied, sensibilité, vision, coordination…)

Les principaux symptômes d’AVC sont :

  • perte de la motricité ou de la sensibilité d’une partie du corps
  • trouble du langage
  • trouble de la vision
  • vertige ou troubles de l’équilibre
  • maux de tête

Ces signes sont d’apparition brutale et doivent donner l’alerte, car l’AVC est une urgence médicale : il faut appeler le 15.

La disparition de ces signes ne doit pas rassurer : il peut s’agir d’un accident ischémique transitoire (AIT), et il faut appeler le 15 immédiatement, car le risque d’AVC dans les 24 h est très élevé.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Retour en haut
commodo ut Donec id velit, luctus id, Phasellus leo. neque. ipsum Curabitur