3 rue Bernoulli - 75 008 Paris - plan d’accès - 01 44 69 31 92
Prendre rendez-vous

Trouble du rythme et de la conduction cardiaque

Quelques notions d’anatomie…

Afin d’assurer son bon fonctionnement et une synchronisation des contractions des différentes cavités, le cœur possède tout un système électrique complexe.

Le muscle cardiaque est composé de cellules qui se contractent suite au passage d’un flux électrique.

Ce flux électrique nait d’un groupe de cellule de l’oreillette droite appelé « nœud sinusal », puis se diffuse à l’ensemble des oreillettes. Il passe ensuite par le nœud atrio-ventriculaire, appelé aussi nœud de His, qui a une fonction de ralentissement pour que les ventricules se contractent seulement après les oreillettes.

Ensuite l’électricité emprunte des voies de conduction très rapides dans chaque ventricule pour que les ventricules se contractent de manière synchrone et que l’éjection soit efficace. Ce sont les branches gauche et droite du faisceau de His.

Tachycardie

La tachycardie est une accélération de la fréquence cardiaque (plus de 100 battements par minute). Elle peut être « sinusale », par simple accélération du rythme habituel, souvent réactionnelle à un stress, un effort, une émotion, ou au contraire « non sinusale » par une anomalie du rythme : fibrillation auriculaire, extrasystoles, tachycardie jonctionnelle…

Bradycardie

La bradycardie est un ralentissement de la fréquence cardiaque (moins de 50 battements par minutes).

Certaines personnes, en particulier les sportifs d’endurance, ont un rythme cardiaque spontanément lent sans être gêné. C’est le témoin d’une « réserve » importante, leur cœur s’accélère normalement à l’effort.

Dans d’autres cas, la bradycardie peut être liée à une interruption pathologique de flux sur le réseau électrique du cœur, et peut se compliquer de malaises et pertes de connaissance.

Comment faire le diagnostic ?

L’examen le plus important pour diagnostiquer les troubles du rythme et de la conduction est l’électrocardiogramme de repos.

Il est aussi possible d’enregistrer le rythme cardiaque pendant 24h voire plus grâce à la pose d’un HolterECG.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Retour en haut
Donec Nullam pulvinar Praesent odio fringilla neque. leo. venenatis elementum non