3 rue Bernoulli - 75 008 Paris - plan d’accès - 01 44 69 31 92
Prendre rendez-vous

Pacemaker et défibrillateurs

Qu’est-ce qu’un pacemaker ?

Un pacemaker (PM) est un boitier implanté sous la peau, en général sous la clavicule, qui permet de stimuler le muscle cardiaque grâce à des sondes reliées au cœur passant par les veines.

Le boitier contient une batterie, source d’énergie et un « mini-ordinateur » qui permet d’interpréter les données recueillies par les sondes et d’organiser la stimulation électrique cardiaque. Il peut être relié à une ou plusieurs sondes : une vers l’oreillette droite et une vers le ventricule droit, parfois une vers le ventricule gauche.

Les sondes sont capables de recueillir l’influx électrique spontané du cœur ou de transmettre un flux électrique déclenché par le pacemaker au muscle cardiaque.

Le plus souvent, le pacemaker est réglé comme une « sentinelle » et ne déclenche un flux électrique que s’il a analysé que le cœur ne se contracte pas spontanément.

De nombreux progrès ont été réalisés ces dernières années, tant sur l’analyse du rythme par des logiciels de plus en plus perfectionnés, que sur la longévité de la batterie, et sur la miniaturisation !

La pose du pacemaker est réalisée par un médecin cardiologue spécialisé : un rythmologue, sous anesthésie locale. Cette intervention dure environ 30 minutes à 1 h. Ensuite, l’épaule où a été posé l’appareil est bandée durant 24 h pour éviter de trop bouger le bras et d’avoir un saignement autour du pacemaker.

Les stimulateurs cardiaques sont miniaturisés. Ici, un stimulateur à côté d’un smartphone.

Le suivi du pacemaker est réalisé par le rythmologue, qui peut « interroger » l’appareil par wifi, en posant un anneau sur la peau, et ajuster ainsi finement les réglages et vérifier le bon fonctionnement et la durée de la batterie.

En moyenne, il faut changer la batterie du pacemaker tous les 10 ans, en échangeant simplement la batterie, mais pas les sondes.

Qu’est-ce qu’un défibrillateur automatique implantable ?

Un défibrillateur automatique implantable (DAI) est capable en plus de sa fonction d’analyse du rythme et de stimulation comme le pacemaker, de délivrer un choc électrique en cas de trouble du rythme grave et ainsi d’éviter une mort subite.

Il est proposé en cas d’atteinte importante de la contractilité du muscle cardiaque, en complément du traitement médicamenteux.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Retour en haut