3 rue Bernoulli - 75 008 Paris - plan d’accès - 01 44 69 31 92
Prendre rendez-vous

Maladies du muscle cardiaque (cardiomyopathies)

Les cardiomyopathies sont l’ensemble des maladies chroniques qui atteignent le muscle cardiaque et peuvent aboutir à l’insuffisance cardiaque.

Cardiomyopathie dilatée

Le muscle cardiaque se contracte moins bien, en particulier le ventricule gauche, avec une baisse de sa capacité d’éjection, et se dilate progressivement.

Les cardiopathies dilatées sont soit la conséquence d’une maladie qui a « fatigué » le muscle : toxicité de l’alcool, ischémie chronique avec manque d’apport d’oxygène au muscle, maladie d’une valve ou hypertension artérielle, malnutrition… soit elles peuvent être d’origine génétique. Parfois aucune cause n’est retrouvée.

À lire également sur la cardiomyopathie dilatée

Cœur dilaté
Cœur normal

Cardiomyopathie hypertrophique

Le muscle est trop épais, il se contracte normalement, mais le ventricule se remplit moins bien et parfois l’épaississement fait obstacle à l’éjection du sang.

Ce muscle trop épais est soit la conséquence de la lutte contre un obstacle (hypertension artérielle sévère, rétrécissement aortique…) soit d’origine génétique.

Elle est à différencier de l’aspect « musclé » normal d’un cœur d’athlète.

À lire également sur la cardiomyopathie hypertrophique

Cœur normal
Cœur hypertrophique

Dysplasie ventriculaire droite arythmogène

Dans cette maladie génétique, le muscle du ventricule droit est progressivement remplacé par de la fibrose, avec un risque de troubles du rythme et de mort subite.

La maladie est aggravée en cas de pratique sportive intensive.

À lire également

Amylose

L’amylose est une maladie du cœur où le muscle est progressivement infiltré par des dépôts de protéines, ce qui va gêner son fonctionnement.

Il existe d’autres cardiopathies, plus rares : Tako Tsubo, cardiopathie du post-partum, cardiopathie restrictive, non-compaction du ventricule gauche…

À lire également

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib
Retour en haut
ut commodo mattis dictum risus. dapibus